Groupe Nemea : information face au coronavirus En savoir plus

Étudiant : vos obligations en tant que locataire

Payer votre loyer dans les temps


Ce n’est sans doute pas une surprise ! Votre premier devoir en tant que locataire est de régler votre loyer, ainsi que vos charges chaque mois (et si possible sans retard). En toute logique, vous avez dû convenir avec votre propriétaire d’une date à laquelle vous devez payer votre loyer chaque mois. Il n’y a rien d’inscrit dans le bail ? Demandez à votre bailleur. 

Si l’organisation n’est pas votre qualité première (vos parents peuvent en témoigner), mettez en place un prélèvement automatique pour transférer l’argent directement de votre compte bancaire à celui de votre bailleur. Si vos parents vous aident à payer votre loyer, organisez leur propre virement avant l’échéance prévue. Et si vous recevez une aide logement de la CAF, essayez de planifier le paiement du loyer après la date de versement de cette aide (vers le 5 du mois en général). En prenant ces quelques précautions, votre banquier devrait garder le sourire et votre bailleur aussi. 


Respecter les règles de la copropriété et l’usage du logement 


Si le propriétaire de votre logement doit respecter les droits du locataire, n’oubliez pas que vous avez aussi des obligations. Ces règles concernent notamment l’utilisation que vous faites du logement. Et non, ce n’est pas parce que vous payez le loyer que vous pouvez le transformer en boîte de nuit ou casino clandestin ! Concrètement, votre appartement vous est loué à usage d’habitation, donc, interdiction de l’utiliser comme local professionnel. 

Vous n’avez pas non plus l’autorisation de transformer les lieux (hors de question d’abattre la cloison pour vous faire une cuisine ouverte et agrandir le bar). Si vraiment, la couleur vert canard de la salle de bains vous donne des nausées, vous devez obtenir l’accord écrit de votre bailleur avant le moindre coup de pinceau. Si vous réalisez des modifications qui mettent en péril le bâti ou la sécurité du logement, le bailleur vous demandera de tout remettre à l’état d’origine au moment de votre départ (autant dire que vos finances ne s’en remettront pas). 

Votre appartement est intégré à une résidence étudiante ou une copropriété ? Renseignez-vous sur les règles de fonctionnement et d’utilisation des parties communes (local poubelles, hall d’entrée, ascenseur, salle commune ou salle de sport…). Même si vous êtes du soir, aller faire du rameur à 1 h du matin ou un apéro-sitting avec vos potes près des boîtes aux lettres n’est peut-être pas permis…


Réaliser l’entretien courant du logement 


Vous pensiez que votre propriétaire allait venir changer l’ampoule de votre salon ? C’est raté ! En tant que locataire du logement, vous avez l’obligation d’effectuer les petites réparations courantes et l’entretien de base de votre appartement (et puis, rester dans le noir n’est pas la solution). Même si vous êtes allergique au bricolage, vous allez devoir vous y mettre ! À vous de vous occuper de la tonte de la pelouse et de l’élagage s’il y a un jardin, graissage des gonds des portes et fenêtres, réparation des placards, entretien des vitres. Côté salle de bains, c’est aussi à vous de déboucher les canalisations, de changer le flexible de douche abîmé, et les joints et colliers (c’est le moment d’embaucher votre papa pour un week-end). Au quotidien, vous avez aussi l’obligation de nettoyer votre logement pour qu’il soit décent (a priori c’est aussi plus sympa pour l’habiter), donc c’est le moment de faire ami-ami avec l’aspirateur et la serpillère.

Added on 05 August 2020